31 December 2018 Week 8

We’ve had an excellent week of festivities here at Lockroy, this year celebrating two Christmas Days with Finnish Christmas on 24th December and French/British Christmas on 25th. Recreating a traditional Finnish Christmas in Antarctica proved to be a little tricky as it typically involves several saunas, cold meats, and specific Finnish cakes and desserts. In lieu of these, a bluebird day provided enough sunshine to make the guano steam like a sauna, a generous gift of another few kilos of cheese made for a replacement meat platter and a selection of panettone and Christmas chocolate delivered the sweet treats. An additional delicacy was sampled on Christmas Eve, alongside a toast to our two Christmases, in the form of tinned smoked oysters which had been sent down in our food drop – definitely a first for all of us and just possibly a last (although we do still have 5 tins waiting for us). Even if we couldn’t quite provide all the usual Finnish touches, we could at least deliver a truly white Christmas! Even if a little guano-stained here and there...

On 25th we were treated to a zodiac cruise down the Peltier Channel in the morning as the base was closed for a rest day, meaning we were able to join a ship’s operations as they anchored in the bay. We spotted three species of seal on the fast ice including a large female Leopard seal who we’ve named Sandra, and a raft of Antarctic shags swimming in the Peltier accompanied by an undercover Chinstrap penguin and a few Gentoos. Unfortunately, there was a thick fog over the mountains so we didn’t see much of the towering scenery, but the dark clouds added a dramatic backdrop to every view. Christmas showers were gratefully received followed by an offer of a buffet lunch. As the cruise was a Chinese charter, we enjoyed an unusual assortment of festive foods including char sui pork, spicy noodles, and beef biriyani. Delicious even if untraditional! We returned to our cosy Nissen for a night in where we exchanged some well-travelled Secret Santa gifts as well as some presents kindly sent from home using our postal service in the opposite direction. A big roast dinner of chicken, potatoes, and carrots followed by delicious apple and mincemeat pie à la Hannah topped off an amazing two days of festive feasting and merriment.

Alongside our multitude of festivities this week we have been making the most of several days of very fine weather to get stuck into the various maintenance and conservation tasks we need to complete before leaving in a few months. Owing to the harsh winters here and the fact that the base is empty from March-November, it is important that the exteriors of the historic buildings, as well as the Nissen, are left in good condition so that they are prepared for 8 months of Antarctic winter. While it may be summer now, completing these tasks is still hugely weather dependent and until this week our windows of opportunity have been fairly limited. 

Boxing Day was a truly stunning day, however– no jackets required, just a few dozen layers of factor 50 – so it was a perfect day for maintenance. Heidi and I experienced the nature of outdoor Lockroy work as we set about treating the woodwork outside the Nissen hut. Having thoroughly snow-cleared, scrubbed and deep-cleaned the decking both front and back two days earlier, we had to start the process again from scratch thanks to Frank and Fred, our resident Snowy Sheathbills, who can generate a truly impressive new coverage of poo even within a 15 minute window as you wait for the first round of scrubbing to dry. So having cleared the decks, fungicide was applied and bitumen was painted on the cupboards which house our gas bottles among other things. Guillaume has done an amazing job around the back of Bransfield House where he is scraping the old paint off the walls in preparation for the new layer of bitumen to come and Hannah has been working hard on the porch walls which are exposed to high levels of sunshine and the severe Easterly winds, making the paint there particularly stubborn. Another sunny day today with no ships booked in means many more maintenance tasks are underway as I write.

Not wanting to miss out on any of this week’s celebrations, our chicks are hatching everywhere we look – the so-called popcorn effect! Most of the nests under Bransfield House now have at least one chick which has been great for the visitors as they are greeted by a chorus of chirruping the moment they step up onto the island, but also for us when we are in the shop as we can now watch the tiny chicks through the windows from above. We have resumed our penguin counts at the screen colony, and since our first chick hatched 10 days ago, our observed colony has reached 59% of nests with chicks. As well as the penguin count we also conduct a monthly beach survey on behalf of BAS, combing the shores for any manmade foreign objects, before removing and recording them. This month’s survey which was conducted on Christmas Eve in the sunshine, included a fork, a glass food jar, half a pair of sunglasses and three remarkably intact stamps.

Looking forward, our festive period isn’t over quite yet, with New Year’s just around the corner. We have ended the year here with a familiar face as Tim Burton, previously on the UKAHT Ops Team, visited us yesterday – it was great to catch up at Lockroy itself this time. We are also excited to be starting 2019 by welcoming Sally Owen into the team on 5th January when she arrives from the Falklands to stay with us right the way through to the end of the season. An excellent start to the year!

 Finally, we wish everyone reading a very Happy New Year from the land of the midnight sun.

 

Kirsty 

 

 

Réjouissances et travail au soleil

 

Quelle belle semaine de festivités ici à Lockroy, avec deux Noëls célébrés, le 24 pour notre ressortissante finlandaise et le 25 pour notre contingent franco/anglais. Reproduire un Noël traditionnel finlandais en Antarctique s’est avéré légèrement compliqué puisque cela implique d’habitude plusieurs saunas, beaucoup de viande, quelques gâteaux et autres desserts finlandais. Les vapeurs de guano qui sèche au soleil sous un ciel radieux firent office de sauna, une nouvelle généreuse donation de quelques kilos de fromage remplaça le plateau de viande, quant-aux gâteaux, une sélection de Panneton et de confiseries de Noël fit l’affaire. Une petite délicatesse fut ajoutée à notre double réveillon de Noël, pour accompagner le champagne, sous forme d’huîtres fumées en conserve, reçues lors de notre approvisionnement en nourriture ; clairement une première pour chacun d’entre nous, et certainement une dernière aussi…(bien qu’il nous reste 5 boîtes). Bien que nous n’ayons pas pu vraiment reproduire les petites touches finlandaises, nous avons au moins fourni un vrai Noël enneigé ! Quoi qu’avec un peu de guano par ci par là..

Le 25 au matin nous avons été convié à une petite virée en zodiac sur le Chenal de Peltier. Nous avions un jour de congé pour Noël et la base était fermée, nous permettant de nous joindre aux activités d’un bateau au mouillage dans la baie. Durant notre excursion nous avons vu trois différents types de phoques dont un gros léopard des mers femelles, répondant désormais au doux nom de Sandra, ainsi qu’une réunion de cormorans, manchot jugulaire et manchots Papous, nageant tous ensemble dans le Peletier. Malheureusement un brouillard épais nous a empêché de profiter pleinement de la vue vertigineuse sur les montagnes qui bordent le chenal, mais les nuages noires apportaient un cachet certain au décor ambiant. Les douches et le buffet de Noël qui suivirent furent très appréciés. Le bateau de croisière étant rempli de chinois, l’assortiment de fête du buffet était somme toute original, avec du  porc Char Sui, du bœuf Biriyani et des noodles épicées, délicieux mais pas vraiment traditionnel. De retour à notre confortable petite Nissen, nous nous sommes offert des cadeaux de Noël qui avaient bien voyagés, et avons ouverts les paquets préalablement reçus par la poste. Un bon poulet rôti et son assortiment de légume, avec une tarte aux pommes made in Hannah clôturèrent avec brio ces deux supers jours de plaisirs gustatifs.

Le beau temps ayant été de mise une bonne partie de la semaine, nous en avons profité pour avancer dans les tâches d’entretien et de maintenance sur les bâtiments de la base qu’il nous incombe d’effectuer avant notre départ. Les édifices historiques et la Nissen ne voyant personne de mars à novembre, il est important qu’ils soient dûment préparés à la rudesse de 8 mois d’hiver en antarctique. Bien que nous soyons en « été », la réalisation de ces tâches extérieures est totalement sujette à la météo et nos fenêtres de tire se sont avérées très restreintes jusqu’à maintenant.

Le 26 était absolument incroyable, pas besoin de vestes, juste une bonne dose d’indice 50, parfait pour un peu de maintenance. Heidi et moi nous sommes frottés aux particularités du travail en extérieur à Lockroy, avec l’entretien du bois à l’extérieur de la Nissen. Bien qu’ayant méticuleusement préparé le terrain deux jours avant en déneigeant, grattant et nettoyant à grande eau les deux terrasses extérieures, avant, arrière, de la Nissen, nous avons dû tout recommencer depuis le début grâce à Frank et Fred, nos deux Sheatbills, qui peuvent générer une impressionnante nouvelle couche de fiente, même en quinze minute alors que tu attends juste que ton premier nettoyage sèche. Une fois re-nettoyées donc, les terrasses ont été traitées à l’antifongique, et les rangements extérieurs pour nos bouteilles de gaz et autres, peints. Guillaume a produit un boulot incroyable à l’arrière de Bransfield House, dont il a entièrement décapé le mur extérieur en bois et l’a préparé pour une nouvelle couche de peinture bitumée. De son côté Hannah s’est échinée sur le porche d’entrée de Bransfield House dont les murs sont particulièrement exposés au soleil et aux vents d’Est, rendant la peinture rebelle. Nous bénéficions d’une nouvelle journée ensoleillée et les travaux de maintenance vont bon train au moment même où je vous écris ces lignes.

Ne voulant rater aucune des célébrations de cette semaine, nos poussins éclosent partout où nous regardons ; le fameux effet popcorn ! La plupart des nids sous Bransfield ont désormais au moins un poussin, ce qui est parfait pour nos visiteurs qui sont accueillis par une chorale de gazouillis quand ils prennent pied sur l’île, mais aussi parfait pour nous, qui pouvons profiter de la vue sur nos petites merveilles depuis les fenêtres de la boutique. Nous avons réattaqué les comptages sur la colonie témoin et depuis l’apparition de notre premier poussin il y a 10 jours, nous y avons désormais atteint 59% de nids avec au moins un poussin. En parallèle au comptage de manchots, une fois par mois, nous effectuons un nettoyage de plage pour le compte de BAS (British Antarctic Survey). Nous passons les plages des iles de Goudier et Bill au peigne fin à marée basse à la recherche de tout corps étrangers et plus particulièrement de restes de pêche, que nous collectons et enregistrons minutieusement. Parmi les trouvailles de la collecte de ce mois-ci qui a eu lieu le 24 après-midi, se trouvaient une fourchette, un petit pot en verre, des branches de lunettes de soleil, et trois timbres intacts de notre bureau de poste.

Nos festivités ne sont pas encore tout à fait finies avec le nouvel an au coin de la rue. Qui plus est nous avons fini l’année avec une tête connue puisque Tim Burton nous a rendu visite hier. C’était sympa de le voir à Port Lockroy vu que c’est lui qui nous a embauché pour ce job avant de démissionner de UKAHT. Nous avons aussi hâte de démarrer 2019 en accueillant Miss Salie Owen, en provenance directe des Malouines, dans l’équipe à partir du 5 janvier et jusqu’à la fin de la saison. Comment mieux démarrer l’année ?!

Pour finir nous souhaitons à tous nos heureux lecteurs une excellente année 2019 depuis la terre du soleil de minuit.

 

Kirsty

Subscribe to our newsletter

Submit

Press Enquiries

We are very keen to promote the important heritage work that we do, telling the story of life in Antarctica both past and present. If you are interested in running a story about us, using our images or films or want to discuss an interview or potential collaboration opportunity we would love to hear from you.  Please contact either Sarah or Lewis at Limewash to discuss your requirements sarah@limewash.co.uk or +44 (0)1223 813 557.